Acheter en ligne permet souvent de faire de bonnes affaires. Et avec le système du cashback, les achats sur internet deviennent encore plus avantageux. Facilement accessible, cet avantage qui consiste à récupérer des commissions sur ses dépenses en ligne se développe de plus en plus. Au point de s’étendre désormais aussi aux achats en boutique. Quel est le fonctionnement du cashback et comment faire des économies sur ses achats grâce à ce système ? Explications.

Qu’est-ce que le cashback ?

comment utiliser cashback

Le cashback est né aux États-Unis, dont le succès lui a valu de s’exporter largement.

Prêt-à-porter, électroménager, commerces de bouche, loisirs et jeux, voyages, culture, sport… des commerçants de tous secteurs ont déjà mis en place un système de cashback pour leurs clients.

Le principe du cashback séduit en effet de plus en plus de consommateurs, même s’il n’est pas encore démocratisé : En achetant un bien ou une prestation auprès de certains commerçants en ligne ou en magasin, il est possible de récupérer une partie du montant déboursé.

Ce versement s’assimile à une commission, récupérée par l’acheteur après le paiement intégral des achats. L’argent est récupéré soit dans une cagnotte, soit sous forme de bons d’achat.

Le cashback n’est pas systématique. Le commerçant doit être volontaire pour faire profiter ses clients de cashback. L’avantage peut concerner tout ou partie de son catalogue, et varier selon la nature des produits. Le montant du cashback est laissé à l’appréciation du vendeur. Il s’agit le plus souvent d’un pourcentage du prix d’achat d’un produit, système d’autant plus intéressant pour les produits de luxe.

Côté clients, une démarche doit être faite pour pouvoir cumuler et récupérer du cashback sur ses achats sur le net ou dans un point de vente.

Récupérer du cashback sur ses achats

récupérer cashback

Pour obtenir du cashback sur ses achats, l’acheteur doit adhérer à un programme spécial. Il s’agit d’un site tiers, autre que celui de l’enseigne où les achats ont été effectués, d’une application ou d’une extension à charger sur son ordinateur. Des plateformes spécialisées ainsi que des banques développent des prestations de cashback.

Pour obtenir du cashback, l’acheteur est tenu de passer par ce programme pour être redirigé vers la e-boutique partenaire et activer du cashback. Le cashback peut être reversé pour des achats sur internet ou pour des achats effectués en boutique.

Son montant est calculé en fonction de la facture. Il est communiqué rapidement à l’acheteur, qui voit son montant crédité à son profit après validation de l’enseigne où la commande a été effectuée. Les délais sont variables.

Le cashback en ligne

récupérer du cashback en ligne

 

Les achats en ligne chez les partenaires du site ouvrent droit au cashback. Avant de valider son panier, il faut réaliser son achat  par le site de cashback, son extension ou l’appli en ayant pris soin de s’identifier au préalable.

Le cashback sur les achats physiques

Le succès grandissant du cashback auprès des e-boutiques amène des grandes enseignes à développer le système également pour des achats dans leurs points de vente physiques.

Il s’agit d’adhérer à une plateforme de cashback et d’y enregistrer la carte bancaire utilisée pour régler ses achats. À chaque fois que cette CB est utilisée dans une enseigne affiliée, la plateforme perçoit une commission, qu’elle reverse pour tout ou partie à l’acheteur.

Utiliser son cashback

utiliser cashback

Le montant du cashback validé suite à un achat est crédité dans une cagnotte virtuelle, qui peut être débloquée à partir d’un certain montant. Le seuil est variable selon le prestataire.

Le client peut alors disposer de sa cagnotte. Il peut percevoir le montant ses gains sous différentes formes par virement bancaire, par chèque, par chèque cadeau, via le service Paypal… selon les possibilités offertes par la plateforme de cashback à laquelle il adhère.

L’argent récupéré peut alors être utilisé à son gré, par exemple pour épargner ou faire de nouveaux achats.

Le cashback côté commerçants

Si les consommateurs trouvent leur compte avec le cashback, le système est aussi avantageux pour les commerçants.

Le cashback est un moyen de fidéliser le client. La perspective de percevoir de l’argent sur ses achats, ce qui s’apparente à payer moins cher, incite les consommateurs à privilégier les commerçants affiliés aux plateformes de cashback.

Certains clients peuvent même s’en trouver incités à commander plus souvent.

Le cashback étant un pourcentage appliqué sur le prix de vente, plus une commande est chère, plus la perspective des gains s’accroît. Le montant du panier moyen peut s’en trouver valorisé.

Être référencé sur une plateforme de cashback est un moyen d’attirer des prospects et d’accroître  sa notoriété.

Le système du cashback ouvre donc des perspectives d’augmentation du volume d’activité et d’accroissement sensible du chiffre d’affaires réalisé.

Professionnels et consommateurs y trouvent chacun leurs avantages. Pour les deux parties, le cashback constitue une belle opportunité à saisir et à développer.