Les couches sont des produits d’hygiène en contact permanent avec la peau douce et délicate des bébés. Il peut arriver que la peau de certains bouts de chou soit plus réactive à certains types de couches (apparition de rougeurs, démangeaisons…) que d’autres. Fort heureusement, ces incommodités peuvent être évitées avec des couches de bonne qualité. Vous serez bientôt papa ? Suivez ce guide pour choisir efficacement les couches adaptées à la peau sensible de votre trésor.

Comment préserver la peau fragile de bébé ?

La peau d’un bébé est bien plus fine que celle d’un adulte (environ cinq fois), et ses cellules deux fois plus espacées. Elle n’est pas assez mature pour résister aux agressions chimiques et aux produits toxiques. Ainsi, pour préserver sa peau fragile, il faut bien sélectionner les couches de son bébé ainsi que ses produits de soin spécial nourrissons.

Choix des couches adaptées à la peau de bébé : les astuces

Pour protéger et préserver la peau sensible de bébé, optez pour des couches hypoallergéniques testées dermatologiquement. Ces couches doivent aussi être dotées d’un système d’absorption pour assurer le confort du bébé et lui permettre de rester au sec. Plus important encore, les couches doivent être dépourvues de substances nocives.

Préférez des couches pour bébé fabriquées avec des composants naturels et sans plastique. La partie absorbante de la couche peut être fabriquée à base de cellulose de bois. Les fibres de cellulose utilisées doivent provenir de forêts gérées durablement (sources renouvelables) et être sans chlore. Le noyau absorbant peut être fabriqué à partir de perles microfines et aussi de cellulose de bois blanchi à l’oxygène. Le voile de surface non tissé de la couche peut être fabriqué à base de fibres de polymère. Celles-ci sont obtenues à partir d’amidon de maïs et de canne à sucre.

jeune papa tout savoir sur les couches et la peau sensible de bébé

Quelles sont les substances toxiques susceptibles d’altérer la peau de bébé

Certaines substances toxiques ne doivent pas être retrouvées dans les couches de bébé, car elles sont dangereuses pour lui :

  • Chlore (huile synthétique chlorée, Furane chloré)
  • Dioxines (cancérigènes)
  • Polychlorobiphényle (PCB)
  • Parabènes
  • Phtalates
  • Parfums (lilial ou butylphényl méthyle propional, lyral ou hydroxyisohexyl 3-cyclohexène carboxaldéhyde)
  • Polyéthylène glycol
  • Perturbateurs endocriniens
  • Lotions
  • Petrolatum
  • Pyralènes
  • Organo-étain
  • Latex
  • Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) (cancérigènes)
  • Allergènes
  • Composés organiques volatils (naphtalènes, styrènes, toluènes et autres chlorobenzènes)
  • Formaldéhyde

Avant de choisir des couches pour bébé, il est important de scruter les emballages pour vous assurer de l’absence de ces substances. Bien entendu, certaines d’entre elles peuvent se retrouver en quantité infime dans les couches pour une raison ou une autre. Dans ce cas, elles sont inoffensives pour l’enfant.

Quelles doivent être les exigences en matière de produit de change de bébé ?

Il existe des labels et certifications destinés à vous aider à identifier les couches de qualité. On peut citer entre autres : Dermatest 5 star, STANDARD 100 d’Oeko-Tex, FSC, Cotton enhanced, OK biobased par TÜV Austria, CO2 Neutral par CO2logic, ECOCERT.

Voici ce que vous devez savoir au sujet de ces certifications.

Dermatest 5-star

Ce label confirme que les couches sont hypoallergéniques et adaptées à la peau sensible des bébés. Il garantit l’efficacité, la sécurité d’utilisation de la couche ainsi que sa tolérance sur une longue durée d’utilisation. Avant de décerner ce label à des couches, la structure qui gère la certification s’assure qu’elles ne provoquent pas des irritations cutanées.

Pour cela, les couches sont testées de façon rigoureuse sur différents types de peau. Certains produits d’hygiène pour homme ont également cette certification.

STANDARD 100 de Oeko-Tex

jeune papa tout savoir sur les couches et la peau sensible de bébé

Le label STANDARD 100 s’assure que les composants qui entrent dans la fabrication des couches sont sains et sans produits toxiques. Il permet ainsi de préserver la santé de l’enfant et de protéger l’environnement. Ce label effectue les tests non seulement sur le produit fini, mais aussi sur toute la chaîne de production.

La norme STANDARD 100 de OEKO-TEX tient compte des réglementations légales pour la recherche de substances toxiques. Elle confirme l’absence de produits chimiques nocifs et de colorants azoïques interdits. De nombreux autres paramètres de soins de santé sont également pris en compte.

OEKO-TEX Standard 100 s’appuie sur ses 10 années d’expérience et sa renommée internationale pour garantir aux utilisateurs le caractère non nocif des produits qu’il certifie.

FSC

Ce label environnemental international confirme que le papier utilisé pour la fabrication du duvet des couches provient des forêts gérées durablement et de manière responsable. Il garantit également que ces exploitations forestières n’ont pas un impact significatif sur l’environnement et les populations qui vivent dans les endroits concernés. Les conditions de travail des exploitants sont également prises en compte. En plus de l’aspect environnemental, le respect des normes de cette certification présente donc des avantages sociaux et économiques. En d’autres termes, le label FSC garantit une production écoresponsable des couches.

La certification Cotton enhanced

La certification Cotton enhanced indique au consommateur la qualité du coton utilisé pour la fabrication des couches. Ici, il s’agit d’un coton amélioré. L’utilisation de la marque Seal of Cotton (marque déposée) facilite l’identification par le consommateur de produits qui renferment cette matière non agressive pour la peau fragile des bébés. Les étiquettes Cotton enhanced et Seal of Cotton appartiennent à l’ONG Cotton Incorporated.

OK biobased, attribué par TÜV Austria

La certification OK biobased informe sur la teneur des couches en carbone biologique. Ainsi, les couches peuvent porter entre 1 et 4 étoiles selon le taux de carbone biologique qu’elles contiennent. Cette certification ne dépend pas de la biodégradabilité de la couche ou de sa capacité à être compostée.

I’m green plastic™

La certification I’m green plastic™ assure que l’emballage des couches aide à la réduction des gaz à effet de serre. Ces emballages sont en effet fabriqués à partir de bioplastiques, biodégradables et compostables.

CO2 Neutral, par CO2logic

Cette certification indique que l’entreprise labellisée CO2 Neutral calcule, réduit ses émissions de CO2 et compense leur impact sur le climat. Le label ne s’obtient donc qu’après de réels efforts en faveur de l’environnement. C’est l’organisme indépendant Vinçotte qui s’occupe de la validation de la certification.

ECOCERT

Le label ECOCERT certifie qu’un produit est naturel et biologique. Il confirme que les procédures de fabrication et de transformation des couches sont respectueuses de l’environnement et de la santé humaine. Il atteste que le fabricant utilise les ressources naturelles de manière responsable et que la production des couches est respectueuse de la biodiversité. La certification atteste également que les produits ne renferment pas de composants pétrochimiques et d’OGM et qu’ils sont emballés dans une matière recyclable.

Autres marques

D’autres étiquettes peuvent être présentes sur l’emballage d’une couche adaptée à la peau fragile d’un bébé. Il y a par exemple :

  • La certification TCF
  • Les logos 0 %
  • Les logos hypoallergéniques
  • La mention Allergènes contrôlés

La certification TCF (Totally Chlorine Free) garantit que les couches n’ont pas été blanchies au chlore, mais plutôt à l’oxygène.

Les logos 0 % concernent des substances nocives dont la couche de bébé est dépourvue.

Les logos hypoallergéniques assurent que le produit a été testé par un panel de personnes et que les risques d’allergie sont minimes.

La mention Allergènes contrôlés garantit que le produit ne contient aucune substance reconnue allergène. Il en est de même pour les substances listées par l’Association de recherche clinique en allergologie et asthmologie (ARCAA).

Quelques risques pour le nourrisson en cas d’utilisation de couches de mauvaise qualité

Lorsque des couches de bonne qualité ne sont pas utilisées pour un bébé, ce dernier peut vivre des situations douloureuses et incommodantes.

Les eczémas de contact

Les eczémas de contact sont une maladie de la peau qui se caractérise par la formation de plaques de croûtes irritantes et suintantes. Ils surviennent généralement chez le bébé suite à des allergies aux substances contenues dans ses couches. Cette maladie entraîne un véritable inconfort chez l’enfant qui, en réponse, pleure beaucoup. Les eczémas laissent sur la peau de l’enfant des marques d’irritation. Ces eczémas prennent souvent naissance au niveau des fesses. Ils peuvent évoluer vers les autres parties de son corps s’ils ne sont pas rapidement pris en charge.

Les éruptions cutanées

Elles conduisent à l’érythème fessier du nourrisson. L’érythème fessier se manifeste par l’apparition de rougeurs, boutons ou petites plaques sur les fesses du bébé. L’éruption cutanée recouvre généralement la zone délimitée par la couche (fesses, cuisses, parties génitales). La partie peut être chaude au toucher. Il en résulte un inconfort important chez le bébé qui pleure beaucoup et devient très irritable. Il peut même pleurer lorsque vous lui changez sa couche.

Assurez-vous alors de lui choisir des couches qui le tiennent au sec et procédez à un change régulier.

Les allergies aux couches

Certains bébés peuvent développer des allergies aux substances chimiques présentes dans certaines couches. Ces allergies se manifestent par l’apparition de taches rouges sur leur peau. Dans une telle situation, changez la marque de couche que vous utilisez pour votre bout de chou. Optez pour des couches bio, sans substances chimiques.

Les urticaires

Il s’agit d’éruptions cutanées qui entraînent des démangeaisons semblables à celles que provoquent sur la peau les feuilles d’orties. Ces irritations peuvent s’étendre sur tout le corps, entraînant des situations extrêmes d’incommodité. Elles peuvent entraîner des complications si rien n’est fait.

La peau des nourrissons est généralement très fragile. Pour s’assurer de leur bien-être, il faut investir dans des couches de bonne qualité, biologiques et sans substances nocives susceptibles d’agresser leur peau. Les papas peuvent également s’assurer que les couches choisies respectent les normes et sont certifiées.