Les Françaises utilisent de plus en plus les sextoys. Que cela soit le résultat de l’évolution de la société et des mentalités, la libération de la sexualité féminine, le développement du marché des sextoys sur Internet, etc., peu importe. Le fait est là : les hommes peuvent se sentir exclus, voire frustrés, face à ce jouet souvent imposant, vibrant et très efficace. Comment doit-on réagir face à la découverte du sextoy de sa compagne, caché au fond d’un placard ?

Pourquoi les femmes utilisent-elles des sextoys ?

Parmi les femmes qui utilisent des sextoys, 65 % d’entre elles trouvent qu’ils contribuent à leur bien-être sexuel. Les femmes entre 35 et 59 ans l’utilisent moins que la catégorie des 18 à 35 ans, mais sont davantage comblées par leurs jouets sexuels. Une étude a révélé que 13 % des femmes qui possèdent un sextoy l’utilisent au moins une fois par mois. Parmi ces jouets, les vibromasseurs arrivent en tête, suivis de près par les godemichés et autres sextoys non vibrants, qui sont ex-aequo avec les accessoires soft de bdsm (de type menottes, colliers, masques, etc.). Pour acheter ces sextoys, les Français privilégient les sites internet de vente en ligne.
Pourquoi votre compagne peut-elle utiliser des sextoys ? Il peut y avoir plusieurs raisons à cet achat et à son utilisation : envie de découvrir son corps, stimuler de nouvelles zones érogènes, besoin de moments intimes avec soi-même ou de satisfaction sexuelle, recherche de bien-être ou de nouvelles expériences, etc. Chaque femme a ses raisons… Et ce ne sont probablement pas celles qui vous viennent à l’esprit en premier !

Dois-je me sentir en concurrence avec le sextoy de ma compagne ?

Pour les hommes qui découvrent le sextoy de leur compagne, le constat est souvent précipité : “je ne la satisfais pas sexuellement”, “je suis remplacé par un vibromasseur”, “elle a choisi un jouet plus gros que mon pénis”, etc. Face à cette découverte, les hommes ont souvent peur d’être remplacés par un jouet en plastique plus gros, plus dur, plus lisse, plus droit, et en plus, qui vibre. Mais est-ce vraiment pour ces raisons que les femmes utilisent des sextoys ? Sont-ils des concurrents pour les hommes ?
En réalité, la grande majorité des femmes utilisant un sextoy ne l’achètent pas pour remplacer leur compagnon. Et souvent, les sextoys sont les bienvenus au sein du couple, pour mettre du piment dans son couple, jouer ensemble et explorer votre sexualité à deux. Et les hommes, en général, ne sont pas contre non plus ! Avant d’être un marqueur de problèmes au sein du couple, le sextoy est d’abord un jouet. Alors avant de tirer des conclusions hâtives sur vos capacités sexuelles, parlez-en tranquillement ensemble pour connaître les motivations de votre compagne et pour envisager un usage lors de vos moments à deux, si l’idée vous plaît !

Sextoys : ce que les hommes en pensent

Les Françaises utilisent de plus en plus les sextoys.

Les hommes qui sont plutôt pour

Bien entendu, après réflexion, il y a des hommes qui prennent plutôt bien la nouvelle : “si ma compagne a un sextoy, pourquoi ne pas l’utiliser ensemble ?” En effet, tous les hommes ne sont pas effrayés à la vue d’un vibromasseur, de boules de Geisha ou d’un godemiché rose bonbon. Pour certains, c’est un excellent moyen de stimuler leur imagination (leur compagne qui se masturbe avec son jouet…) et de les exciter davantage. Car, oui, le jouet sexuel, même en plastique, est un bon moyen de stimuler l’activité sexuelle et de mettre du piment dans la vie sexuelle d’un couple. Cela ne signifie pas forcément que le couple ne peut pas faire l’amour simplement sans sextoy, mais qu’il aime varier les plaisirs et se divertir avec des petits (ou gros) accessoires érotiques. Évidemment, le sextoy ne doit pas devenir systématique, que ce soit seul ou à deux. Il doit venir renforcer l’excitation de temps en temps et apporter de la nouveauté quand vous en avez besoin.

Certains restent « frileux »

Face au point de vue positif, on trouve des réfractaires à l’utilisation des sextoys (pour le plaisir solitaire de ces dames ou pour les ébats en couple). Pour ces messieurs, le sextoy est souvent synonyme de rival et ne peut pas s’installer au sein du couple sans être signe de problème. De ce point de vue, les sextoys suppriment tout fantasme et toute fusion corporelle. La sexualité est bien plus épanouie sans l’aide de vulgaires jouets en plastique, sans âme, sans chair et sans câlin post-coïtal…
Les avis divergent : pour certains, le sextoy restera toujours un rival ou le signe d’une sexualité désespérée ; pour d’autres, il est un complice potentiel au sein du couple.

Vous avez trouvé un sextoy dans le tiroir de votre compagne ? Avant de paniquer, ne précipitez pas votre jugement. Une femme peut se faire plaisir en solo, sans forcément chercher à vous remplacer. Il convient d’en parler avec Madame, si vous sentez que c’est possible et que ça vous rassurerait. Si vous en avez aussi envie, pourquoi ne pas proposer à votre compagne de l’ajouter, de temps en temps, dans vos moments de plaisir à deux, pour pimenter votre activité sexuelle et découvrir de nouvelles choses ensemble ?